Liste des articles
25 janvier 2022
Comptage et classification des vélos & trottinettes avec notre nouveau compteur ZELT Evo
Partager cet article

Développement du besoin de comptage des trottinettes pour analyser les tendances

Évolution majeure dans le domaine de la micro-mobilité, il s’est vendu en 2019 davantage de trottinettes électriques que de vélos électriques et véhicules électriques. Ce nouveau mode de déplacement s’est donc naturellement et rapidement imposé dans l’espace urbain, générant des commentaires politiques et médiatiques plus ou moins enthousiastes sur ce nouvel usage. Les trottinettes électriques ont désormais une place légale sur la chaussée et sur les aménagements cyclables, avec quelques restrictions de vitesse, ainsi que l’interdiction de circuler sur les trottoirs. Ces nouvelles dispositions renforcent le besoin de mesurer d’une part le nombre d’usagers ayant choisi ce mode de déplacement (et les tendances), et d’autre part la vitesse des usagers.

Pour répondre à ce besoin de comptage des trottinettes, Eco-Compteur a récemment développé une nouvelle technologie : la ZELT Evo. Cette nouvelle génération de systèmes de comptage permet une détection et une classification améliorée de plusieurs types d’usagers : vélos évidemment, mais également engins de déplacement personnel motorisé (EDPM) comme les trottinettes.

Compteur ZELT Evo permettant le comptage des vélos & trottinettes

Compteur ZELT Evo permettant de compter et classifier vélos & trottinettes

Cette nouvelle technologie s’appuie sur l’expertise développée par Eco-Compteur depuis 20 ans autour de la technologie des boucles à induction, qui détectent les objets métalliques perturbant un champ électromagnétique. Initialement conçue pour le comptage des vélos (et l’exclusion de tous les autres modes), le développement par Eco-Compteur du nouveau capteur numérique Evo permet à présent de détecter plus finement les autres usagers, dont les trottinettes associées à un signal spécifique.

Parmi les premières villes équipées de ce nouveau compteur : la Métropole du Grand Lyon.

Historique du comptage permanent à Lyon

Depuis plus de 10 ans, la métropole du Grand Lyon réalise des comptages manuels et automatiques pour suivre l’évolution du trafic vélo à Lyon et dans les communes avoisinantes. La Métropole s’est progressivement équipée de systèmes de comptage automatique pour disposer à présent d’un vaste réseau de 71 compteurs automatiques.

Carte des implantations des systèmes de comptage automatique à Lyon

Implantation des systèmes de comptage automatique à Lyon

Les données sont disponibles publiquement ici. L’analyse complète et compréhensive de ces données a pu mettre en évidence une tendance de fond : la forte augmentation du trafic vélo, qui atteint +15% par an depuis 6 ans, soit +370% d’augmentation en 10 ans. Cette augmentation est liée notamment aux démarches volontaristes de la Métropole pour développer les infrastructures et services vélo depuis 1998.

En analysant le trafic journalier moyen sur différents axes stratégiques, on constate que les cyclistes représentent très souvent un quart à un tiers du trafic total sur les grands axes dotés d’aménagements cyclables :

  • Berges du Rhône : 8 000 vélos/j : 31% du trafic global
  • Cours Gambetta : 6 100 vélos/j : 32% du trafic global
  • Pont Morand : 5 500 vélos/j : 29% du trafic global
  • Pont Lafayette : 5 400 vélos/j : 25% du trafic global
  • Rue de la Part-Dieu : 4 500 vélos/j : 72% du trafic global

Intégration des données de micromobilité

Sur l’ensemble des 71 sites de comptage de la Métropole du Grand Lyon, 11 d’entre eux sont désormais équipés du nouveau compteur vélo ZELT Evo, et collectent donc les données de fréquentation des usagers de trottinette depuis septembre 2021.

Localisation des points de comptage collectant les données vélo & trottinette à Lyon

Localisation des points de comptage collectant les données vélo & trottinette

En analysant les données de fréquentation septembre-octobre 2021, on peut comprendre les tendances de fréquentation dans l’utilisation du vélo et de la trottinette.

En volume, on constate que la fréquentation vélo est en moyenne supérieure à celle des trottinettes d’un facteur de 3,23 en semaine, et 2,74 les weekends.

Profil horaire de fréquentation vélo/trottinette les jours de semaine - Lyon

Profil horaire de fréquentation vélo/trottinette les jours de semaine, en volume

En semaine, le pic horaire de fréquentation le matin, le midi et le soir est très marqué chez les usagers du vélo, et légèrement plus diffus pour les trottinettes.

 

Profil horaire de fréquentation vélo/trottinette les jours de semaine - Lyon

Profil horaire de fréquentation vélo/trottinette les jours de semaine, en pourcentage du total

En proportion du total, cette tendance est plus nette encore, et on distingue également une utilisation plus importante des trottinettes en soirée (après 20h).

Profil horaire de fréquentation vélo/trottinette les weekends - Lyon

Profil horaire de fréquentation vélo/trottinette les weekends, en volume

Les jours de weekend, les tendances restent proches entre trafic vélo et trafic trottinette, même si, là encore, le trafic vélo est supérieur d’un facteur 3 par rapport aux trottinettes.

Profil horaire de fréquentation vélo/trottinette les weekends - Lyon

Profil horaire de fréquentation vélo/trottinette les weekends, en pourcentage du total

En proportion du total, on constate également une utilisation plus forte de l’usage de la trottinette en soirée, et une sous-utilisation (par rapport à l’utilisation du vélo) en début de journée.

En savoir plus sur notre système de comptage vélo/trottinette

Croisement des données de comptage et données externes

Pour aller plus loin dans l’analyse, un croisement des données de fréquentation issues des systèmes de comptage automatique avec celles de Blue Systems, un agrégateur de données collectées par les EDPM en libre service, a été entrepris.

Chaque localisation d’un site de comptage a pu être associé à un ou plusieurs tronçons GPS, puis les données ont été corrélées entre elles pour vérifier la qualité de la corrélation de ces deux sources de données.

Corrélation des données Eco-Compteur vs. données Blue Systems

Les résultats montrent une corrélation forte entre les deux types de données, ce qui a permis tout d’abord d’obtenir une estimation du pourcentage du trafic trottinette réalisé sur des enjeux en libre-service ou personnel, avec une répartition estimée à 50% d’engin personnel et 50% d’EDPM en libre-service.

A terme, ce croisement de données permettra d’obtenir une cartographie complète de l’utilisation des trottinettes sur l’ensemble du réseau, les données de comptage pouvant être utilisées pour calibrer les traces GPS, et corriger le biais de représentativité des données issues des opérateurs d’EDPM en libre-service.

Exemple d’analyse réalisée pour la ville de Nantes, combinant données de fréquentation et traces GPS

 

NB : les données présentées dans cet article sont la propriété de la Métropole du Grand Lyon. Merci à Pierre Soulard, Responsable du service Voirie Mobilité Urbaine pour la Métropole de Lyon pour l’autorisation de diffusion.

Il n'y a pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Entrez votre nom
Entrez votre email

Contactez-nous !