Dans ces circonstances particulières, nos données révèlent comment la fréquentation vélo a évolué en Europe. Plus que jamais, nous aidons les collectivités à mesurer l’impact de la situation sanitaire sur la fréquentation cyclable et piétonne, aussi bien sur les aménagements cyclables temporaires que les sentiers de randonnées ou les parcs & jardins. Contactez-nous !

Liste des articles
27 mars 2020
COVID-19 : Utiliser les données pour mesurer l’efficacité du confinement (couvre-feux, jours de marché, etc.)
Partager cet article

Depuis la mise en place des mesures de confinement, les données de fréquentation prennent une autre utilité : mesurer l’efficacité des mesures prises. Voici quelques exemples concrets de comment les données peuvent aider à identifier les problématiques.

Vous souhaitez bénéficier de notre aide pour comprendre comment les données de comptage peuvent vous aider à mesurer le respect du confinement ?

Découvrez nos outils et analyses spécifiques « COVID-19 » plus bas !


Quelques exemples d’utilisation des données pour la gestion du confinement

Jours de marché : les interdire ou les maintenir ?

La problématique des marchés a suscité quelques controverses, avec des informations parfois contradictoires sur le maintien ou non de ces activités, souvent essentielles pour garantir l’approvisionnement de la population, mais constituant des lieux où la proximité physique est parfois inévitable.

A l’aide des données, vous avez la possibilité de comprendre l’évolution des fréquentations lors d’événements spécifiques comme les jours de marché. Vous pouvez estimer la fréquentation globale, et donc aider à la prise de décision sur le maintien ou la suspension du marché.

Les données présentées ici permettent de comprendre l’évolution de la fréquentation du jour de marché (ici les jeudis, en vert sur le graphique). On constate que la fréquentation diminue de façon importante, et que cette fréquentation du jeudi reste à présent dans la moyenne des autres jours de la semaine.

Sentiers littoraux et espaces de randonnée

En France, des arrêtés préfectoraux ont été pris pour interdire l’accès aux plages, et aux sentiers de randonnée. La collecte des données de fréquentation a permis à plusieurs collectivités de constater que si l’interdiction était respectée dans l’ensemble, certains sentiers enregistraient encore des niveaux de trafic anormaux, notamment les week-ends, ce qui permet de guider les décisions pour mettre en place des contrôles renforcés.

Depuis la mise en place du confinement le 17 mars, les fréquentations sont en forte baisse sur ces deux sentiers littoraux. Une fréquentation résiduelle peut néanmoins être observée.

Respect des couvres-feux

Dans plusieurs villes de France, des couvre-feux ont été décrétés, signifiant l’interdiction pure et simple de circuler la nuit. Les données de fréquentation horaire vous permettent d’identifier potentiellement des endroits à contrôler en priorité.

Dans cette ville où le confinement et le couvre-feu ont été mis en place, on constate ainsi une fréquentation divisée par deux (en moyenne) depuis la mise en place des mesures, ainsi que des fréquentations horaires nulles ou quasi-nulles pendant le couvre-feu.

Impact de la météo et des sorties récréatives

Les profils horaires construits à partir des données de fréquentation sont également des outils utiles pour comprendre les comportements de la population. En fonction des pics de fréquentation, vous pouvez facilement discerner les lieux qui enregistrent des déplacements pendulaires (trajet domicile-travail) des lieux utilisés pour des sorties de loisirs ou récréatives. Les données de météo, superposées aux données de comptage, permettent également de quantifier l’effet du beau temps sur le respect du confinement.

On constate ici que, malgré une météo au beau fixe lors de la seconde semaine de confinement, la fréquentation reste faible.

Espaces périurbains & parcs urbains

Hors des espaces d’activité et des zones habituellement denses comme les centres-villes, les zones périurbaines, où une part importante de la population est désormais confinée, peuvent être utilisées par les habitants pour des promenades (autorisées). Mais si les flux de fréquentation deviennent trop importants, il peut se poser la question des restrictions supplémentaires à apporter. En effet, dans certaines zones périurbaines, nos systèmes de comptage ont pu observer un effet contre-intuitif du confinement : une hausse de la fréquentation !

 

Sur ce compteur situé en zone périurbaine, on observe ainsi une fréquentation hebdomadaire en hausse pour la semaine du 16 mars par rapport aux fréquentations des semaines de février. La fréquentation de la semaine suivante enregistre en revanche une baisse, signe que les déplacements ont également fini par diminuer à cet endroit.

Comment nous pouvons vous aider

 

Nous disposons de modèles de tableaux de bord spécifiques pour réaliser des analyses simples sur vos domaines et sur vos sites vous permettant d’évaluer si le respect du confinement est réel ou non, profitez-en !

Consultez le guide « Pas à pas » pour créer votre tableau de bord « COVID-19 »

 

Vous avez déjà des compteurs, et vous souhaitez réaliser des études plus approfondies de vos fréquentations ? Nous pouvons vous aider à analyser vos données grâce à notre service « Etudes ».

Téléchargez ici un exemple d’étude réalisée pour la ville de Montréal

 

Vous souhaitez bénéficier de nos solutions pour vous aider à évaluer le respect des mesures de confinement ? Nous pouvons vous livrer sous 48H des outils clés en main, faciles à installer et déplacer si nécessaire : nos compteurs piétons PYRO-Box.

Contactez-nous pour en savoir plus !

Il n'y a pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Entrez votre nom
Entrez votre email

Contactez-nous !