Dans ces circonstances particulières, nos données révèlent comment la fréquentation vélo a évolué en Europe. Plus que jamais, nous aidons les collectivités à mesurer l’impact de la situation sanitaire sur la fréquentation cyclable et piétonne, aussi bien sur les aménagements cyclables temporaires que les sentiers de randonnées ou les parcs & jardins. Contactez-nous !

Liste des articles
20 avril 2020
Pistes cyclables temporaires : comment mesurer leur impact et les pérenniser ?
Partager cet article

Pour préparer la sortie du confinement, plusieurs grandes villes du monde ont commencé à déployer ou évoquer l’idée de déployer des pistes cyclables temporaires.

En fermant temporairement la circulation automobile sur l’un des axes d’une voie empruntée, l’espace devient libéré pour y aménager une piste cyclable temporaire.

Comme ici, sur ce schéma réalisé par le CEREMA :

Le journaliste Adrien Lelièvre des Echos répertorie ainsi sur un fil Twitter les aménagements cyclables temporaires réalisés dans le monde en cette période de confinement.

Ces aménagements temporaires sont très utiles pour les personnes qui continuent de travailler pour soigner la population, et lui permettre de s’approvisionner en biens de première nécessité.

Plusieurs maires et élus ont également évoqué l’idée de tester, pour la période de dé-confinement qui s’ouvrira en France à partir du 11 mai, des aménagements sur le mode de « l’urbanisme tactique ». Ce concept encore peu connu (même si présent depuis une dizaine d’années) fait progressivement son chemin : il consiste à déployer rapidement des aménagements légers et peu couteux, et les pérenniser si le succès est au rendez-vous.

Mesurer les fréquentations des projets temporaires grâce aux TUBES et à la ZELT temporaire

Pour connaître la fréquentation vélo sur des aménagements temporaires, deux solutions Eco-Compteur sont particulièrement adaptées : la ZELT temporaire, ainsi que les TUBES.

ZELT temporaire

La boucle temporaire Easy-ZELT a été spécialement conçue pour s’installer rapidement sur des aménagements temporaires, le comptage sur les ponts et sur des chaussées qui ne peuvent pas subir de génie civil. Elle permet de compter de façon temporaire, avec le même niveau de précision qu’une ZELT classique (>95%).

En savoir plus sur la ZELT temporaire

 

TUBES

Les TUBES pneumatiques Eco-Compteur sont des compteurs vélo conçu pour des études de trafic. Ils sont très différents des tubes de comptage traditionnels, puisqu’ils sont équipés d’une mèche anti-rebond leur permettant d’ignorer les véhicules motorisés. Le système TUBES est capable de différencier vélos et véhicules motorisés, de déterminer le sens de passage et de distinguer le nombre de cyclistes dans un groupe avec une précision de 97 %.

En savoir plus sur les TUBES

Et voici à présent trois exemples de projets temporaires pérennisés grâce aux données :

Pont de Pierre, Bordeaux

Pont de Pierre, Bordeaux. Crédit photo : Matthieu Sevère

Le Pont de Pierre est un axe majeur du centre-ville de Bordeaux franchissant la Garonne. Il permet de relier le centre-ville au quartier de La Bastide, sur la rive droite, ce qui en fait un itinéraire cyclable très emprunté. Un projet pilote a été lancé pour expérimenter sa fermeture au trafic automobile pendant une année complète. Ce projet a suscité les craintes et interrogations des automobilistes et de certaines personnalités politiques. Néanmoins, à l’issue du comité de pilotage de l’expérimentation en juillet 2018, la décision a été rendue : le pont de pierre est désormais définitivement fermé aux voitures, et ce de façon définitive. En effet, un rapport publié par la Métropole de Bordeaux a fait état d’une augmentation du trafic vélo de +21% sur le Pont de Pierre, signe d’un report modal conséquent vers le vélo !

Berges de Seine, Paris

Voie urbaine parisienne nommée d’après l’ancien président de la République qui l’avait inaugurée, la Voie Georges Pompidou a longtemps été le synonyme du Paris « tout-voiture », l’inauguration de la voie ayant eu lieu en 1967 à la suite de son plan autoroutier pour Paris. Symbole d’un urbanisme destinée à « fluidifier » la circulation dans Paris, cette voie restera l’une des seules réalisations du plan. Depuis près de 30 ans, la question de la fermeture de cette voie à la circulation automobile est débattue. En 2017, la voie sur berge à l’ouest est réduite temporairement à une seule voie de circulation au lieu de deux pour laisser la place à une piste cyclable à double sens.

Un système de comptage des vélos est installé à cette occasion pour mesurer l’évolution de la fréquentation. Après plusieurs années de bataille juridique, les quais sont rendus aux piétons et aux cyclistes et la Voie Georges Pompidou devient un axe majeur des mobilités douces parisiennes.

A l’aide de la plateforme Open Data mise en place par la ville de Paris, il est possible d’en mesurer les effets. On constate ainsi l’impressionnante augmentation du trafic vélo en 2019 ! Cette augmentation est liée, entres autres, aux grèves des transports publics sur l’automne 2019 ayant généré un report modal massif vers le vélo en fin d’année. Néanmoins, sans ces événements exceptionnels, la progression de la fréquentation reste importante puisqu’elle atteint +51% entre 2018 et 2019 en comparant les périodes avril-août des deux années !

Fréquentation vélo mensuelle sur la voie Georges Pompidou de Paris. Source : données Eco-Compteur/ville de Paris mises en ligne sur la plateforme Open Data

Burrard Bridge, Vancouver

Il y a dix ans, une voie réservée aux véhicules a été retirée du Pont Burrard de Vancouver et une piste cyclable protégée a été aménagée temporairement. A l’époque, les critiques (dont certains conducteurs et politiciens) ont fusé. Les détracteurs ont alors prédit un chaos général sur le pont et dans le centre-ville. La couverture médiatique de l’époque faisait la part belle aux conducteurs en colère qui craignaient le pire. La piste cyclable protégée permet pourtant à tous les usagers du vélo (utilitaire et loisir) une traversée sécurisée entre un quartier résidentiel important de la ville et le centre-ville.

Après un essai d’un an, la piste cyclable temporaire est devenue permanente, grâce aux données de fréquentations qui ont permis de démontrer que la fermeture d’une voie motorisée pour la transformer en piste cyclable permettait de faire circuler davantage de personnes qu’avant !

Et 10 ans plus tard, en 2019, l’aménagement cyclable du pont est désormais présenté par les officiels de la Ville de Vancouver et ses urbanistes comme un véritable tournant dans la politique pro-vélo de la Ville, ainsi qu’un modèle pour la réalisation du réseau cyclable sécurisé de la ville. En 2018, un total de plus de 1,3 millions de vélos ont été comptés pour plus de 3 500 trajets effectués à vélo chaque jour, un trafic important, pourtant inexistant auparavant !

> En savoir plus

2commentaires

  • Antoine Bonduelle 19 mai 2020 20 h 38 min

    Bonjour et merci pour ces travaux. Pour chez moi dans le val de marne (RN7) je m’interroge sur les utilisations des pistes provisoires alors qu’une piste existe déjà sur une partie des tronçons. Comment mesurer simultanément les flux parallèles? Comment recenser les passages auto et autosolistes durant les mêmes plages horaires? Merci pour votre réponse. Cord. AB

    Répondre
    • Raphael Chapalain 26 mai 2020 14 h 44 min

      Bonjour, nos compteurs temporaires peuvent s’installer facilement pour couvrir des voies larges jusqu’à 9m (pour les systèmes TUBES) et donc mesurer la fréquentation en parallèle d’un système existant effectivement.

      Répondre

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Entrez votre nom
Entrez votre email

Contactez-nous !