Châteaux d’Alsace, Alsace Destination Tourisme

Monuments emblématiques du patrimoine alsacien, les châteaux forts d’Alsace comptent parmi les attractions touristiques majeures de la région. Dans le cadre de la « Convention Interrégionale du Massif des Vosges », l’agence touristique de la Collectivité européenne d’Alsace, Alsace Destination Tourisme a mis en place un programme de suivi de la fréquentation de ces sites. Retour d’expérience.

Château du Fleckenstein ©ADT-E.List

Compteur piéton PYRO Evo Nature installé à l’entrée du site d’Ortenbourg. Crédit photo : Guillaume Maciel

Un réseau de 17 compteurs piétons installés à l’été 2021

Pour la majeure partie d’entre eux, les châteaux d’Alsace sont des ruines de plein air, en accès libre et direct, et qui ne bénéficiaient pas, jusqu’en 2021, de mesure spécifique de fréquentation (autre qu’une simple jauge visuelle). Afin d’évaluer la fréquentation des sites, et pouvoir apporter des réponses aux enjeux liés à la visite, un réseau de 17 compteurs piétons a été installé à l’été 2021 (essentiellement PYRO Evo, en déclinaison Poteau Bois, PYRO Box Evo et Poteau Urbain Evo).

L’objectif de ce projet est de pouvoir valoriser, développer et soutenir une croissance du tourisme autour de ces sites, en fournissant des chiffres pour objectiver le ressenti, et défendre le projet sur tout le territoire.

Comme le souligne Guillaume Maciel, chargé de projet « Châteaux » pour ADT :

« Avoir des chiffres, c’est essentiel, c’est stratégique, pour développer un projet, car la donnée chiffrée est un argument de poids pour justifier les investissements liés à la valorisation de notre patrimoine ».

Des données pour aménager et animer les sites

Au quotidien, ces données permettent de guider l’entretien et d’organiser l’aménagement autour des différents châteaux : signalétique, éléments de mobilier et d’agrément, choix des animations, amplitudes d’ouverture, de présence sur site, d’entretien, etc.

Une des particularités des sites des châteaux d’Alsace est qu’ils sont entretenus et exploités par des associations (offices de tourisme ou associations de sauvegarde). Dans le cadre de ce projet, la propriété des compteurs a été cédée par contrat aux gestionnaires de sites, avec une obligation d’entretien pendant la durée d’exploitation. Cela implique notamment un engagement à gérer le compteur, vérifier la remontée des données et l’entretenir dans le temps.

Pour Carole Heiligenstein, chargée de mission pour Alsace Destination Tourisme :

« Les compteurs PYRO Evo répondent bien à notre problématique de pleine nature, car ils ne nécessitent pas d’électricité, ni de contraintes lourdes comme pour les caméras, et peuvent même fonctionner en l’absence de réseau mobile (via la relève manuelle). »

A terme, Alsace Destination Tourisme souhaite connaître le nombre précis de visiteurs sur l’ensemble des sites (et pas seulement le nombre de passages comme c’est le cas par défaut avec les systèmes) en travaillant sur des coefficients d’entrée/sortie de sites et une agrégation des résultats à l’échelle régionale. Les débuts d’analyse montrent d’ores et déjà une fréquentation supérieure aux premières hypothèses.

Analyse des sites avec billetterie et sans billetterie

Sur certains sites (comme le château de Fleckenstein ou la Grande aux Paysages à Lorentzen), les données permettent d’analyser plus finement la fréquentation du site et d’étudier la clientèle « complémentaire » comme les randonneurs à proximité, qui sont présents sur site mais ne font pas nécessairement de visite payante.

Avoir une vision globale de la fréquentation du site, qui inclut non seulement les visiteurs achetant un ticket d’entrée mais aussi, plus largement, tous les randonneurs / marcheurs qui passent à proximité, est intéressant. Cela donne une idée du nombre total de visiteurs présents sur le massif, et donc des marges de progrès pour capter plus efficacement l’attention.

Château Haut-Andlau. Crédit photo : INFRA – ADT

Un pic le 18 juillet au château d’Andlau

En attente d’un historique plus complet, les données de fréquentation permettent d’identifier les pics à différents moments de l’année, et sur différents sites. En 2021, le pic de fréquentation a eu lieu le 18 juillet au Château d’Andlau, ce qui permet à l’association qui gère l’accueil sur ce site d’ajuster les événements à venir sur cette base, et de mener toutes les actions nécessaires pour la sécurisation du site, notamment en termes de mobilisation sur site, les châteaux étant « exploités » par des bénévoles, souvent en équipe réduite.